mercredi 31 août 2016

Le Trends Tendance parle du concours du plus lent fumeur de cigare...



Du 2 au 3 septembre, la finale pour désigner le champion du monde des fumeurs de cigare aura lieu en Croatie. Préparez vos poumons.

New York, Rome, Paris et 14 autres villes ont déjà accueilli le tournoi de qualifications du 7e championnat du monde des fumeurs de cigare, mais c'est à Split, en Croatie, que le champion du monde sera désigné, le 3 septembre prochain. Découverte de cette curieuse compétition. 

(article à découvrir sur ce LIEN : http://www.lexpress.fr/tendances/vin-et-alcool/un-championnat-du-monde-pour-fumeur-de-cigare_1824422.html)











samedi 27 août 2016

Juan Lopez "Malecon - Exclusivo Andorra" 2015

Cigare cubain

Longueur : 13 cm
Diamètre : 2,18 cm (cepo 55)

Cape, sous-cape et tripe : Cuba





Prix : € 13,5 (à Andorre)




Seuls 2500 cigares de cette série ont été produits.




Je dois reconnaître que la photo ne rend pas très bien la couleur de la feuille de cape. En effet, celle-ci est de teinte "colorado" et ne tire aucunement sur le "maduro".

Cette feuille de cape est parfaitement tendue et lisse.

Le remplissage est homogène de la tête au pied, et présente une légère souplesse.


Lors du dernier QMMS (certains comprendront) à LCDH de Bruxelles, mon ami Dimitri m'avait remis ce beau Juan Lopez que je déguste aujourd'hui.

Je l'ai allumé sans le déguster à cru...(quand on est trop pressé...)

Les premiers arômes sont portés sur le végétal (floral et légèrement boisé)... très agréable.

Le tirage est parfait : juste la résistance que j'aime tant.

Des épices apparaissent sur le bout de la langue après quelques bouffées pour dynamiser la dégustation.

Un peu d'amertume sur la fin du premier tiers...(ça vous étonne ?) mais pas dérangeante.

Ma "Redoutable" qui l'accompagne présente plus d'amertume que le cigare.





Je savoure... Un petit dégazage affaiblira l'amertume sans l'anesthésier totalement.

Il prends du coffre et s'affirme de plus en plus.




A ce stade, de la noisette grillée est très présente... bon tout ça ! 

Sur le dernier tiers, la puissance augmente progressivement pour rendre notre Malecon bien rassasiant... 






Merci beaucoup Dimitri ! 



Cote : 40 / 50  (5-23-4-5-3)



jeudi 25 août 2016

CAO Consigliere


CAO (groupe STG : Scandinavian Tobacco Group) nous (re)sort une variété de cigares...








Trois modules sont proposés : 


  • Associate Robusto  (5x52) 12,7 cm x 2 cm    US$ 6.5
  • Boss Torpedo  (7x56) 17,78 cm x 2,22 cm   US$ 8.5
  • Soldier Toro  (6x54) 15,24 cm x 2,14 cm   US$ 7.5


Composition : 

  • Cape : Brésil (Mata Fina) 
  • Sous-cape : Honduras
  • Tripe : Colombie, République dominicaine et Nicaragua











Pourquoi nous REsort? Parce-que le packaging et la bague de ce cigare me rappelle immanquablement la série (devenue introuvable) des CAO "Sopranos Edition" sortie en 2005.

Aujoutons à celà un "blend" (mélange de tabac) identique aux "Sopranos Edition"... et un nom de modules identique lui aussi !

Certes la boîte est plus "carrée" que celle de la série Sopranos (plus arrondie suivant le coffre d'une Cadillac), mais à part celà rien ne change. Le rouge laqué "tape-à-l'oeil" produit toujours le même effet : on adore...ou pas du tout !



Alors, pourquoi avoir changé le nom? HBO (Home Box Office : le distributeur de la série télévisée) ne l'a peut-être pas permis... Pas si sûr car le nom "Consigliere" était associé à un acteur de la série, Silvio Dante (joué par Steven Van Zandt - nom qui sonne plus "belge" qu'américain, non?).

Bref, on tourne en rond...







dimanche 21 août 2016

Horacio IV

Cigare nicaraguayen

Longueur : 11,4 cm 
Diamètre : 2,54 cm (cepo 64)

Module : Petit Belicoso

Cape :  Maduro d'Equateur
Sous-cape :  Nicaragua
Tripe :  Costa Rica et Nicaragua






Prix : CHF 9




Ce Petit Belicoso me rappelle immédiatement (comme ce fut le cas avec le Griffin's Nicaragua Short Torpedo  ) le nain voyageur du papa d'Amélie Poulain...



La feuille de cape est très grasse et bien brillante... Hummmm

A cru, un bouquet de senteurs que je n'avais encore jamais perçu... Une myriade d'effluves s'échappent de notre vitole : cannelle, noix, un peu de noix de muscade,... 

Le cigare est dur de la tête au pied...


C'est parti ! 


Je démarre sur un goût de tabac brun, sur fond d'épices poivrées... La fumée est très ample et dégage une forte odeur.

Je m'essouffle pour tirer dessus... Comme je l'ai signalé plus haut, le cigare est vraiment très dur, très serré...

Le tirage est de plus en plus difficile.

Je suis obligé de l'abandonner rapidement car mes joues se sont assez musclées pour aujourd'hui.


Considérant être tombé sur un mauvais exemplaire de ce numéro IV, je n'attribuerai pas de cote. Je tenterai de dénicher un second exemplaire pour infirmer ou confirmer mon point de vue.